Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 148
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.8
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0162
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0162
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
148

est, suivant M. Léon Renier1, un membre de cette grande
famille des Caeionius, qui joua un rôle si considérable
à la fin du IVe siècle de notre ère et au commencement
du Ve. Son nom figure sur quatre inscriptions de la
Numidie dans le Recueil épigraphique de l'Algérie
(nos 120, 1520, 1853 et 4146). Mais ce qui prouve que
le monument de Stora est postérieur à tous les autres,
c'est que le cursus honorum de Publius Caeionius Caecina
Albinus y est enrichi d'un titre considérable, dont on ne
connaissait que frois exemples, au dire de M. G. Henzen2.
La dernière ligne porte les mots SEXF. PN. CONS.,
c'est-à-dire sexfascalis provinciae Numidioe Constantinae
« consulaire sexfascalis de la province de Numidie Cons-
tantina ». Le fonctionnaire honoré de ce titre ne sortait
que précédé de six licteurs. Quant au mot Constantina,
ajouté comme épithète au nom de la province, ce n'est
pas la première fois qu'on le rencontre. M. Léon Renier
l'a signalé déjà quatre fois dans son Recueil (voir les
n°s 1852, 2170, 2171 et 2542).

N° 210.
AVCTORITATE
CAESARIS TRAIANI
HADRIANI AVG
VIA NOVA
5 TRITA RVSÏGADE I et T liés.
.TRATA PER
.ISSESSoRES
TERRITORI
CIRTENSIVM

1 Bulletino dell'instîtuto di corrispond. archeol., ns ïh di décembre 1859.
a lbid.; 1860, p. 100.
loading ...