Annuaire de la Société Archéologique de la Province de Constantine — 6.1862

Seite: 161
DOI Artikel: 10.11588/diglit.9387.9
DOI Seite: 10.11588/diglit.9387#0175
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/annconstantine1862/0175
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
DE L'ÈRE MAURITANIENNE

ET DE L EPOQUE

de la division de la Mauritanie Césarienne

EN DEUX PROVINCES.

L'Algérie a déjà fourni trois monuments épigraphiques
qui nous ont permis de rectifier la concordance de l'ère
chrétienne avec celle de la Province données par Dion
Cassius et acceptée jusqu'à ces dernières années par les
historiens. Vers le milieu de l'année 1861, on en a dé-
couvert un quatrième à Sétif, au pied d'un arbre, sur les
glacis extérieurs du rempart de la porte de Constantine,
au champ de manœuvres. Les indications qu'il porte sont
précises et résistent à toute critique.
L'inscription est ainsi conçue :

L- ANT1STIVSCF.QVIR
* GALLVS ^SACERDOS^ê
SAC® DEDIC

ORF1TO ET PRISCO COS AP CX

Lucius Antistius, Caii fdius, Quirina, Gallus, sacer-
dos sacer, dedicavit. — Orfito et Prisco consulibus, anno
Provinciae centesimo decimo.

« Lucius Antistius, fils de Caius, de la tribu Quirina, sur-
nommé Gallus, prêtre sacré, a dédié (cet autel votif);
loading ...