Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: X
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0014
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
X

P R E' F ^ C E.

endroits. On voit pourtant cette
monit ruosité dans i'Aiiemagne. Ln
Allemand qui a été queloues années
en Italie, en revenant à la Patrie, il
veut s'ériger en Maître ? & il enièi-
gne la Langue Italienne de telle ma-
nière qu'on ne pourroit pas la diltin-
guer de ! Arabe; il entreprend la cor-
rection des Livres dans quelque Im-
primerie,& loin d'en corriger les sau-
tes il y en ajoute : il fait des Diction-
naires & parmi une centaine de mots
italiens mal entendus , il y en mêle
un million de barbares, & tout-à-fait
nouveaux: C'eft pourquoi on ne voit
pas un Dictionnaire imprimé en Al-
lemagne qu'on puilse dire suffitam-
mentbon. Nous avons des preu-
ves de cela trop évidentes. Il y
eut les années paisees un certain
Imprimeur d'Allemagne qui sepro-
pola d'imprimer un Livre de Lettres
italiennes , & pour en avoir un plus
grand débit, il s'avila d'y mettre
à la tête la date de Venite, &, ce
qui
loading ...