Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: XVI
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0020
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
XVI

P R F ^ ü Æ.

qui veut bien écrire peut ie faire, &
il sera toujours loué ; mais cela est
plus difficile qu'on ne peut croire,
car recevant toujoursdesLettres mal
écrites, il prendra peu à peu le me-
me sfile, & tombera dans les fautes
des autres, quand meme il ne vou-
droit pas. Il luifit donc qu'un Hom-
me de négoce sâche bien exprimer
son sentiment avec brièveté, & avec
une bonne Ortographe, & qu'il laide
les élégances aux Ecrivains. C'eit la
raisbn pour laquelle j'ai donné aux
Lettres Marchandes une Traduction
comme on en a Mage dans le com-
merce , & je ne veux point en ré-
pondre , parce que lorfqu'on veut
s'en tenir à i'ulage il faut s'éloigner
des bonnes régies. Cependant les
Lettres qu'on trouvera ici ramadees
seront suisdantes pour mettre un
Commis en état d'entretenir toute
sorte de correspondance avec les ita-
liens.
Touchant
loading ...