Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: XXVIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
XXVIII

PREFACE.

le pouvoir des Rois eli une image
de l'autorité & de la juilice de Dieu,
& perlbnne ne seroit obligé de ler-
vir Ion Prince lâchant qu'il tient
un pouvoir ulurpé. Ce n'eR pas
donc ni la violence ni la force,
mais bien le conlentement unanime
des peuples qui a établi l'autorité
des Souverains.
La dernière Remarque qui me
relie eli sur la Lettre 97 ? dans la-
quelle on dit, que ConRantin em-
braRa publiquement le ChriRianis-
me , ce qu'on ne peut pas accorder
avec une bonne Critique , qui nous
enleigne que dans les événemens
paRes nous devons nous en tenir
à l'autorité des Ecrivains contempo-
rains , lelquels ne parlant point d'un
fait éclatant, ou le niant, c'ell une
marque très - évidente qu'il eli faux.
Or touchant le Chrilfianilme em-
braRe
loading ...