Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 2
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0036
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile


& .BRvz/éhntT.


I.


'ai appris que votre vertu goûte
) la recompense qui iui esf due , &
! que vous exercés à present !a
Charge de N. à laquelle vous fai-
tes plus d'honneur, qu'elle ne

J

vous en fait, puisque vous êtes digne de ia
plus illulfre du Roiaume. Quand la fortune
f'eroit tous ses efforts pour vous combler
d'honneur, elle ne satisferoit pas mes delirs ;
& quand elle vous éleveroit au plus haut
degré de la gloire , elle vous donneroit beau-
coup moins que vous ne mérités, j'espere
de votre bonté que ces nobles occupations,
auxquelles votre dignité vous attache , ne
m'effaceront point de votre souvenir, puis-
que j'ai toujours été, & que je serai toute
ma vie.

IL

TLeR vrai, Moniteur, que je suis pour-
-I vu d'une Charge, à laquelle la connois-
loading ...