Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 44
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0078
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
44 Je FL/Jèunce.

comme j'espére, vous honorerés de votre
prélence une compagnie, qui vous eltime
fort, & vous obiigerés inRnimentuneper-
sbnne qui eA.

XXX.
TE vous luis inAnimentobligé, Alonlieur,
J de l'honneur que vous m'avés lait par
votre réponse, dont je vous remercie très-
humblement , & vous prie d'avoir la bon-
té d'envoïer la ci-jointe à ion adrelle.
Je vous allure, Monlieur, que vous me
ferés en cette rencontre un grand plaiAr;
niais je luis fâché d'étre obligé de vous
importuner li louvent. Je louhaiterois
une pareille occalion pour vous témoi-
gner la reconnoillance, que je dois à tant
d'honnêtetés. Cependant je vous prie
très - humblement de me taire le plaihr de
m'envoier directement celles qui viendront
de mes parens, parce que je ne trouve pas
l'adrelïe de mon Marchand trop Aire, car
j'ai déjà écrit par Ion occalion trois ou
quatre Lettres , dont je n'ai encore reçu
aucunes réponles ; & de plus, comme vous
lavés, que mon Pére m'a écrit par la der-
nière du mois de Mai, que je recevrois à
ia An du mois suivant une Lettre de chan-
ge, qui n'eA encore arrivée, cela m'in-
loading ...