Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 48
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0082
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
4g DwbAbw

que je me ferai toujours un plaibr de vous
voir prospérer en toutes manières. G'elt
de quoi je vous prie de vouloir être bien
persuadé, & que je ferai toujours coniis-
ter mon bonheur à vous pouvoir témoi-
gner par leseisetS) que de tous ceux, qui
ont le bonheur de vous connoitre , H n'y
en a point qui soit avec plus de zèle & plus
de respeci que moi.

XXXII,

Otre amitié m'aiant toujours été auïlt


V chère qu'elle m'elf avantageule, j'ai
reçu avec beaucoup de plaisir les allurances ,
qu'il vous a plû m'en donner par votre
Lettre, & je vous suis infiniment obligé
de la part que vous voulés bien me don-
ner dans votre souvenir. Comme il n'elt
pas eu mon pouvoir de vous exprimer,
combien je suis senlible à toutes les bou-
tés , que vous me témoignés , ni de re-
connoitre dignement les biens , que vous
me souhaités & que je vous souhaitedc tout
mon cœur. Je prie Dieu, Moniteur, de
vous le vouloir rendre au centuple, &de
vous maintenir de longues années en plei-
ne & parfaite santé, espérant, que m'aiant
une fois jugé digne de votre esfime, & de
Votre afsedtion, vous voudriés bien aulii

me
loading ...