Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 50
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0084
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
po Lct/rcy Fm/tiAêrcj- Je BicMjeunce.
me faire la jusfice de croire que j'ai un dé-
sir trèsdincére de pouvoir mériter cet hon-
neur , & que je ne sbuhaite rien plus au
monde, que de trouver les occalions de
vous témoigner par mes services, que je
suis avec toute la reconnoiilance , dont je
siais capable, & avec tout le respect que
je vous dois.

XX XIII.
1[E ne puis {ans une ingratitude extrême
J différer plus long-tems à vous remer-
cier des secours efficaces, que vous m'avés
procurés pour la conclullon de mes aliiii-
res ; je les ai terminées a ma plus grande
{atisfadion ; ce que je n'aurois pü faire ,
H vous aviés eu moins de générolité , &
moins d'ardeur pour mes intérêts. Je res-
sens cette obligation, comme je le dois.
Je viens d'apprendre que vous lerés à
Paris dans un mois ; cette nouvelle me
remplit de joie ; faites-moi le plailrr de
me la conÉrmer , je vous oltre ma mai-
son ; je serai ravi de trouver cette occaüon
pour vous marquer ma reconnoiilance, &
commencer à m'aquitter d'une partie de ce
que je vous dois*. Je vous ferai un détail
Rdéle de tout ce qui m'esf arrivé, puisque
vous avés ailes de bonté pour vous inté-
rellêr
loading ...