Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 56
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
$*6 Je Fiett/èùttce.

XXXVII.

/^\Uoique je vous aie dit mille lois de bou-
che que j'étois votre serviteur, & que
j'aie cherché toutes sortes de rnolens pour
vous !e prouver plutôt par des effets que
par des paroles sans avoir pû réuslir, je
veux aujourd'hui que ma plume vous en
alsure, en attendant que vous me procuriés
soccasion d'en produire de plus fortes preu-
ves. Cesi de quoi je vous conjure, dans
la continuelle impatience où je suis de
vous faire connoitre l'attachement avec le-
quel je suis.

XXXVIII.
Cl vous n'attendés de moi que des com-
^ plimens vous n'en recevrés jamais,
puilque j'en suis ennemi juré envers les
personnes que j'esiime autant que vous ;
& il me sufht de leur rendre mes devoirs.
Je vous supplie de croire que je ne per-
drai pas une seule occasion de vous le té-
moigner , puilque je m'y trouve intérelse
dans la résolution que j'ai prise d'ètre tou-
te ma vie.

XXXIX*
loading ...