Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 70
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0104
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

seule consolatiou qui me relfe en notre ab-
sence, étant bien aile d'ailleurs de vous aiîu-
rer que je serai éternellement.

L.

Otre mérite & votre condition vous


V rendent il considérable & lì nécelsàire,
que vos amis sont toujours en état de
vous importuner. C'esf ce que je fais au-
jourd'hui pour ce Gentilhomme , porteur
de la présente, vous sùppliant de l'appuïer
de votre crédit dans une affaire qui le
touche, & dont il vous entretiendra. Je
mettrai au nombre des obligations que je
vous ai, celle qu'il vous aura, pour vous
témoigner en particulier le relsentiment qui
m'en demeurera , & augmenter, s'il le
peut, le respeéfueux attachement avec le-
quel je suis.

LL

Gentilhomme en faveur duquel vous
avés pris la peine de m'écrire , vous
dira de bouche de quelle manière j'en ai
use. Si vous me jugés capable de vous
rendre quelque autre Service , où je puiile
trouver plus de satisfaciion, en y trouvant
plus de difficulté, il ne tiendra qu'à vous

de
loading ...