Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 126
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
13,6
croirois perdre mon tems, sl je vous en
parsois ptus au long. Je suis avec tout
l'attachement poihbse.

LXXXH.

Espersbnnes de qualité, & !es gens de


-E--' Cour ne sont pour l'ordinaire que trop
curieux des tecrets de l'Ahrologie judiciai-
re, quoique toutes ses promellés soient vai-
nes, & que ce ne siait qu'un Art chiméri-
que, & purement superhitieux. L'objet de
cette science, s'is eh permis del'appesserde
ce nom, eh de prévoir ses événemens fu-
turs, de sire dans le Livre du Ciel, dans
ses caraélcrcs des Asfres & des Planètes, ce
que la volonté humaine doit exécuter dans
les tems le plus reculés de l'avenir : sl le
Roi d'une telle Monarchie aura des lucces-
seurs , ou s'il mourra sans laitier d'héritiers.
Les Théologiens, les Phi'osbphes, toutes
les persbuues b:eu iensees , condamnent
l'AUrologie judiciaire comme une pure sn-
perhition. La connoillance de l'avenir eh
uniquementrelervée à Dieu, & à ceux aux-
quels il veut bien le révéler. Il change
comme il lui plait les influences des ahres
& des conhcllations. Les persbnnes railon-
nables traitent d'insenles tous ceux qui le
vantent d'avoir la clef de ces chiffres rnihe-
loading ...