Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 144
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0178
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Cependant, Monsieur, il faut avoir asfes
de courage pour leur parler sincérement :
il n'y a que des vérités dites à contre-tems,
&hors de saisbn, qui puiisent osfensér les
perldnnesraildunables. Voila, Monsieur,
le plan sur lequel vous devés vous régler,
si vous voulés conserver toujours la répu-
tation , que vous avës d'un parfaitement
honnête - homme. Je suis.

LXXXV.
TE suis bien aise que vous aies une fort
J grande envie de savoir précisement ce que
c'esf qu'un parfaitement honnête-homme,
ccia me fait espérer que vous sbuhaités de
le devenir, &quevousyparviendrés. Je
vous communiquerai sur cela mes lumières
avec beaucoup de joie. Et pour entrer en
matière, je vous dirai que nous avons deux
devoirs eisenticls à remplir , pour acquérir
le dégré de probité, qui fait le caraésére Spé-
cifique d'un parfaitement honnête-homme.
Comme membres de la République, nous
tenons au monde , & nous sournies obligés
de remplir de certains devoirs, dont on ne
peut se dispenser avec bienseance. Comme
membres d'une République encore plus par-
faite, nous tenons à la Religion, & elle a
sur nous des droits plus particuliers, qui sont
encore
loading ...