Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 166
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0200
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
sur la leciure que vous devés choilir,
étant il capable de faire ce choix vous-mê-
me. Cependant, puisque vous voulés ab-
iolument que je m'explique là-deisùs, je
ne balancerai point à vous dire , que je
préféreroîs ia iedure de l'Hihoire à toute
autre. C'eit un sentiment dont j'ai don-
né un témoignage pubiic , & que je ne
changerai jamais. Au !ieu de vous citer l'en-
droit où je parie à l'avantage de l'Hilfoire ,
j^aime mieux inerire dans cette Lettre, pour
votre souiagement, & pour ie mien. Vous
n'aurés pas ia peine de chercher ie iivre,
& je n'aurai pas cetie de chercher des rai-
sons que je trouvai, iorsque ia matière me
le demanda. Je diibis donc, quel'Hiifoire
nous inliruit d'une maniere insamante &
agréable; que ia plupart des autres seieu-
ces donnent des préceptes, que notre cœur
rejette ordinairement, parce qu'ii aime ia
liberté, & qu'il ie révoite, avec plaiiir,
contre tout ce qui lent le commandement.
J'ajoutai qu'au iieu de ces maximes impé-
rieuies , i'Hiifoire ne nous donne que des
réflexions à faire sia* les événemeus qu'el-
le étale à nos yeux, & que ces événemeus
sont autant d'exemples que nous avons à
iuivre ou à éviter. Elle nous fait aihifer
aux conseils des Souverains , & nous fait
démêler les flatteries des bons avis ; elle
nous décrit des lièges & des batailles , &
fait remarquer les fautes en la bonne con-
duite
loading ...