Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 240
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0274
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
240 Ferrei FmJ/ie rrr Je
& une grâce inimitable ; ses raisonnemens
{ont sbltdes , {es portraits Dut vifs & res-
Dmblans , ses vues & scs lumières sont
étendues, ses connoiiïances n'ont point de
bornes, car is parie de tout avec sa mê-
me facilité, & ie même agrément ; ensin
toute sou Hisfoire sé relient de sa beauté
de son genie. La seconde Décade de cette
exceisente Hisfoire ne sê trouve plus : c'eif
une perte que Ton ne sauroit aisês regret-
ter : s'Epitome qui nous relie ne sa rein-
psace qu'imparfaitement; ne saiisês pas de
la lire, aulii* bien que ses cinq {ivres de
Poiybe. Lisés Sabbie, c'eslun Hiliorien
agréable, & fleuri $ ce ne sont que des
morceaux d'Hisioire, mais qui sont traités
avec beaucoup d'art, & de dclicatessè ; !a
conjuration de Catilina , & ses portraits
qu'on y trouve, sont , à mon lens , au-
tant de chefs-d'œuvres. Les Commen-
taires de César , de sa guerre des Gaules,
& de sa guerre civise , vous feront aulii
beaucoup de psaislr. Vous avés déjà lû,
Madame , les Lettres de Cicéron à sou ami
Atticus ; üsesdes encore une fois par rapport
à THisfoire , elles vous apprendront scs eau-
ses cachées de psusleurs événemens très-
curieux; vous y trouverés des détails, que
l'on ne trouve point par-tout ailleurs: ce
grand Homme découvre, Dns faqon, à
son ami , ses sentimens qu'il avoir de la
guerre civise, & Dit le portrait des per-
sonnes
loading ...