Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 248
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0282
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
248 Terrei Je
ils ont compris qu'aiant besoin pour bâtir
leur domiciie, d'etre aidés ies uns des au-
très, ilfalloitse mettre en lociété. Ilss'as-
socient aiors un certain nombre, & après
qu'ils ont choid ie terrein qui teur con-
vient pour habiter, iis partagent entre eux
les travaux nécedaires pour la conllruc-
tion de leur habitation. Les uns vont
au bois, les autres à la terre glaile, que
quelques - uns lont chargés d'apporter, en
le renversant, comme on lait, sur le dos,
& faisant de leur corps une elpéce de tom-
bereau, que les autres tirent iulque sur le
lieu où il faut l'emploier. Là l'un lait l'of-
fice de maqon, l'autre celui de manœuvre ,
un autre celui d'architeéïe. Un arbre eli
rongé par le pied, & tombe dans le lac,
auHitôt d'autres ouvriers le mettent en œu-
vre. Les uns préparent les pilotis, les au-
tres les enfoncent, tandis que d'autres tra-
vaillent les autres bois nécedaires. Tout
le lait avec ordre & un concert parlait. A-
lors la petite Ibciété jouidant paiüblement
du fruit de les travaux, ne longe plus
qu'à vivre tranquile , & à multiplier Ion
elpéce chacun dans la petite famille. Après
cela n'ed-il pas évident qu'une entreprile si
bien luivie & H bien exécutée , làppole néces-
sairement que ces animaux le parlent, & ont
entre eux un tangage, par lequel i!s le com-
muniquent leurs pensees ? Pourquoi la Na-
ture a - Pelle donné aux bêtes la faculté de
par-
loading ...