Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 258
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0292
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
2pg FtwiAerer Je
Vous avés ici, Adonsieur, mon sentiment
par rapport au langage des bêtes ; c'esf à
vous d'en faire quel usage il vous plaira.
Je luis.

c.

T)Uisqu'i! s'agit de vous prouver combien
^ vaut l'Alchimie , & le profit que vous

pouvés en espérer, je n'ai qu'à vous rap-
porter ce qui m'elf arrivé la semaine pas-
lee, qui en elt une preuve convaincante.
Jeudi au matin , comme j'étois au lit, j'en-
tendis frapper rudement à ma porte , qui
fut soudain ouverte ou enfoncée par un
homme , avec qui j'avois lié quelque socié-
té, & qui me parut tout hors de lui-mê-
me. Sou habillement n'étoit rien moins
que modesfe ; sit perruque de travers n'a-
voit pas- même été peignée; il n'avoit pas
eu le tems de faire recoudre son pourpoint
noir, & il avoir renoncé , pour ce jour-
là , aux sages précautions avec lesquelles
il avoit coutume de déguiser le délabre-
ment de son équipage. Levés-vous, me
dit-il, j'ai besbin de vous tout aujour-
d'hui ; j'ai mille emplettes à faire , & je
serai bien - aise que ce soit avec vous : i!
faut premièrement que nous allions à la
rue Saint-Honoré parler à un Notaire,
quâ
loading ...