Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 326
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0360
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

$26

XLVI.
Têj'N réponse à votre chère Lettre du pre-
mier du courant, je vous dis, que lì la
Baile de Poivre avoit été ici plutôt, je Pau-
pois gardée, mais comme elle elf arrivée au
milieu de la Foire, & même cinqsemaines
plus tard que vous m'aviés promis de la
livrer, de sorte que le meilleur tems de la
vendre esf palle, je nesaurois me résoudre
de la prendre, ne sachant pas ce que j'en
dois faire. Vous pouvés donc en disposèr ,
je luis prêt de la rendre à qui vous vou-
drés. Du resfe afin que vous n'aïés pas su-
jet de vous plaindre de moi, je pensèrai
de commettre d'autres marchandises, aiant
l'honneur d'être.

XLVII.
tj'Tant sans réponse à ma dernière du îg.
^ du palle, j'ai l'honneur de vous dire par
celle-ci, que vos marchandises ne lauroienc
plus me servir , car elles arriveront trop tard
à l'endroit auquel je les ai deltinées , par
consequent je révoque l'ordre , que je vous
ai donné. Si par contre vous me pouvés
envoïer p. à 6. Balles de Laine d'Espagne ,
je vous prie de le faire sans perte de tems ,
car
loading ...