Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 328
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0362
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
33g

Ferrer

car c'eR à présent le tems, où Ton en consume
beaucoup dans ma Fabrique. J'attens là-des-
sùs votre réponse par l'ordinaire prochain ,
accompagnée de vos chers commandemens,
je demeure avec tout l'attachement.

XLVIII.

'ER avec bien de la surprise que je vois le


retour, & le proteR de ma Lettre de
Change de Fl. 2^8, que j'ai paise sur vous
à la boire de Pâque passe ; je n'aurois jamais
cru, que vous fùssiés capable de me faire
un pareil asfront , sans cela je m'en serois
bien gardé de m'adresferà vous. Vous me
dites pour exeuse, que MonReur N. étoit
trop prede, autrement vous l'auriés pasée
dans la seconde semaine de la Foire ; mais
ce sont de pauvres raisons , & une petite
somme comme celle-ci ne mérite pas qu'on
en parle. Quoi qu'il en soit , quand Mon-
Reur N. viendra ici, & quand je saurai tous
îes fraix , je ne manquerai pas de tirer de
nouveau sur vous, je suis.

XLIX.

ÌE suis fâché que je ne puis vous rendre
service touchant l'affaire, que vous m'a-
yés recommandée par votre dernière du s.
loading ...