Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 356
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0390
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Terrer


cours à votre bonté. Nous vous prions d'a-
jouter foi a la Signature comme ci-bas, pour
ce qui viendra de nous, ahn d'eviter toutes
sortes d'erreurs , & équivoques. Commen-
cés donc à nous fournir les occasions de vous
faire connortre que nous sournies.

C'esd la main de N. N.
& c'eé la main de N. N.

Lxvn.
Yant rhonneur de vous connoitre de re-


^ nommée, & moïennant Monsieur N. de
Pavie, qui eé un de mes plus intimes amis,
je prens la liberté de vous écrire sur l'ailu.-
rance, qu'il m'a donnée, que vous le pren-
drés en bonne part, aussi bien que l'odte
qtie je vous fais en même tems de mes ser-
vices. Et puisque je sais que vous tirés d'i-
ci des Marchandées en grand nombre . je
vous prie de faire un eiiai avec moi, & je
me datte que vous trouverés par le ména-
gement de vos intérêts, le cas que je fais
d'entrer en correspondance avec d'auih hon-
nêtes gens que vous. Tout mon négoce en
général ne consiée qu'en commishons , &
j'ai quelque connoidance dans toutes sortes
de marchandées. Aîné en tout ce qu'il vous
plaira de m'ordonner vous pouvés compter

d'etre
loading ...