Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 380
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0414
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

;8o

LXXXH.
iL y a long-tems que nous (ommes privés
^ de vos chers commandemens, huis en ia-
voir le sujet, nous ne vouions pas pourtant
croire , que nous en Idïons la caule, & que
vous ne (blés pas satisfiiit de nos Drvices,
& pour vous faire counoitre , que nous fai-
ions grande eltime de votre chère correlpon-
dance , nous voulons vous donner nos peti-
tes commiihons ; aiuli que vous verres ci-
bas des marchandées marquées, que nous
vous prions de vouloir nous acheter , & en-
voyer (bus notre marque ordinaire, qui elb
regéirée en votre Douane dans la franchile
des Allemands, duquel privilège nous jouiss-
ions. Vous les adrelsèrés, s'il vous plait,
à Aîonlieur N. à Corne à notre dispolition ;
mais (ur-touc nous vous recommandons de
choilir la heur des marchandées, vous aisu-
l'ant, quell vous nous traités bien, nous
vous commettrons dans la suite du temsune
plus grande partie. Par contre nous atten-
dons shonneur de vos chers commande-
mens , pour vous pouvoir témoigner , que
nous ibmmes véritablement.

LXXXIH.


Ous avons shonneur de la chère vôtre du
^6. du palle, avec une note de marchan-
das
loading ...