Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 418
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0452
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
41 g ^
Nous partagerons le cérémonial de Let-
tres en sept articles , pour procéder avee
bon ordre.
ARTICLE I.
Dn ^ozu* Jey
Ï^N écrivant à une Dame, à un Gentilhom-
^ me, & à tous ceux qui lont dans un rang
diAingué , de même qu'à tous nos Supé-
rieurs, il faut employer du papier z% yb/z'o,
qui doit être toujours double, & non pas en
Ample demi - feuille, quand même la Lettre
ne seroit que de cinq ou Ax lignes.
A l'égard des autres qui méritent quelque
diAindion, ou à qui on veut marquer quel-
qu'eAime, comme à un homme de robe, au
Pere, à la Mere, & aux autres Parensavec
qui on n'a point de familiarité, à un MiniAre,
à un Prêtre, & aux autres semblables, on ne
le Art que de papier in 4to double.
Avec As inferieurs, ou avec les amis plus
intimes, on peut emploïer du petit papier à
Lettres.
A l'égard du papier doré Air tranche H eA
en usage chés quelques grands Seigneurs y
mais il n'eA pas néceslaire de l'emploïer A
l'on ne veut.

Enfin
loading ...