Antonini, Annibale  
Recueil De Lettres Françoises, Et Italiennes De Bienseance Et Marchandes, Pour Ceux Qui Souhaitent D'Aprendre A Bien Ecrire En Italien, Selon Les Bons Principes Et La Nouvelle Ortographe: Avec Un Abrégé Sur La Maniére De Garder Le Ceremonial, Et De Dresser Les Lettres, Selon Le Stile Le Plus Moderne Des Italiens — Basle, 1768 [VD18 12073032]

Seite: 423
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/antonini1768/0457
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
Di Lei pour !es parens & ìes amis ; mais
à l'égard des inferieurs, ou des égaux , &
quand dans la Lettre on emploie la séconde
personne soi, on omet ces titres.
Ces titres doivent être toujours placés
vis à-vis l'œil gauche de celui qui écrit, le
plus prés que l'on peut de la dernière ligue
de la Lettre.
3. De ce qu'on sé dit être à l'égard de celui
à qui l'on écrit.
A l'égard d'un inférieur à un supérieur , il
faut cmploicr la formule suivaute :
Mais si la personne à qui l'on écrit n'esf pas
du premier rang, il faut mettre à la place
de quelqu'autre titre , comme
yè<L?/i///?%o ou; si l'on a reçu quel-
que sèrvice il faut y subsfituer oM/i^n;i//A%o.
Si l'on écrit à un Maitre, ou à quelqu'autre,
à qui l'on doit obéir, il faut y subsfituer
2(77iJie?Z?i^/?7720.
Si l'on écrit à un honnête homme d'un
rang médiocre , il susfit d'emploier deux des
dits titres.
Quand on omet le titre au pied de la Let-
tre , il faut faire la souscription suivante :
7/ /HO CO?* Jô?/"*". %^3;0?Z'M3. ,
ou si l'on a reçu quelque saveur, à la place
de %^ioM%;i//??%o il faut mettre o^/i^^i//???zo.
Dd 4 Quand
loading ...