Egypt Exploration Fund   [Hrsg.]
Archaeological report: comprising the work of the Egypt Exploration Fund and the progress of egyptology during the year ... — 1899-1900

Seite: 76
DOI Artikel: 10.11588/diglit.11172.10
DOI Seite: 10.11588/diglit.11172#0091
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/archaeological_report1899_1900/0091
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
76

Progress of Egyptology.

toutefois que les mots arabes y sont remplaces par leur transcription en
caractercs latins, ce qui presents cle grands inconvenients, les orientalistes
n'ayant pas encore adopte de transcription unique.

M. Du Pre Thornton vient de faire parattre a Londres une petite
grammaire arabe litteral a l'usage des commencants. Les regies les plus
essentielles y sont exposees avec beaucoup de clarte et accompagnees de
nombreux tableaux de paradigmes.

Signalons aussi la reimpression du vocabulaire genealogique et etymolo-
gique (" Kitab al-Ishtiqaq ") d'Abou Bekr Mohammed ben El-Hasan ibn
Doreid, texte arabe publie en 1850 a Leipzig par M. Wiistenfeld et depuis
longtemps epuise.

Droit.—Les etudes juridiques ont ete un pen negligees cette annee. A
peine avons-nous a signaler trois ou quatre travaux importants. Le livre
que vient de publier M. Mercier a Constantine merite cependant une
mention speciale. C'est le " Code du Hobous ou Ouahf." On sait que ces
fondations pieuses, dont les etablissements qui en sont dotes ne touchent que
1'usufruit, sont regies par une legislation speciale, qui offre de nombreuses
complications comme toutes les parties de la legislation musulmane. Ce
sont ces regies que M. Mercier a essaye de rendre accessibles aux
juriseonsultes et aux orientalistes.

Un des textes juridiques les plus importants nous est maintenant connu
grace a la traduction qu'en a donnee le Comte Leon Ostrorog. C'est le
traite de droit public musulman du celebre Abofi l'Hasan Ali ibn
Mohammed ibn Habib el-Mawerdi, dont le titre arabe est " El-Ahkam es-
Soultaniya." M. Ostrorog a accompagne sa traduction d'une serieuse
annotation d'apres les sources orientales.

M. Ignaz Goldziher a etudie une autre question interessante, celle des
consultations juridiques, dans un article du Journal de la Societe asiatique
allemande, intitule "Uber eino Formel in der jiidischen Eesponsen-
litteratur und in den Mohammedanischen Fetwas."

M. D. B. Maedonald a expose le developpement de la jurisprudence
musulmane dans un petit volume paru a Hartford cette annee.

Litterature.—L'Histoire de la litterature arabe de M. Brockelmann est
maintenant terminee. II est inutile de faire l'eloge de ce travail qui a
deja recu, depuis bientot trois ans que le premier fascicule a fait son
apparition, les suffrages des savants les plus autorises. Cette vaste
encyclopiklie de la culture litteraire arabe comble une lacune importante
clans nos etudes et complete admirablement les travaux anterieurs de
Kremer et de Hammer-Purgstall.

La traduction des 24 dernieres " seances " de Hariri par le Dr. Steingass
loading ...