Egypt Exploration Fund   [Hrsg.]
Archaeological report: comprising the work of the Egypt Exploration Fund and the progress of egyptology during the year ... — 1899-1900

Seite: 77
DOI Artikel: 10.11588/diglit.11172.10
DOI Seite: 10.11588/diglit.11172#0092
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/archaeological_report1899_1900/0092
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Pbogres des Etudes Ababes.

77

est egalement achevee. Grace a ce travail d'un grand merite, l'ceuvre du
celebre litterateur nous est entitlement connue. La langue si pure inais
si recherohee d'Al-Hariri demandait un interprets d'une singuliere audace ;
la traduction de M. Steingass est en tous points digne d'eloges.

La traduction des " Mille et une nuits " par M. Mardrus se poursuit tres
activement. Le 7e volume vient de paraitre. Cette traduction, destinee,
il est vrai, non aux orientalistes, mais seulement aux lettres et au grand
public, a donne lieu a de vives critiques, panni lesquelles nous citerons les
articles de M. Gaudefroy-Demombynes dans la Revue Critique.

II n'en est pas de meme de la traduction da " Kitab al-Mostatraf" par
M. G. Rat, qui a ete bien accueillie par le monde savant et encouragee par
la Societe asiatique de France. Cet ouvrage important, dont le deuxieme
volume vient de paraitre, est un recueil de morceaux choisis, anecdotes,
proverbes et citations poetiques, classes par ordre de matieres, chaque
chapitre commencant par les versets du Coran et les traditions qui se
rapportent aux matiJres traitees dans le chapitre, pour finir par des sujets
d'une gravite beaucoup moindre. L'auteur de ce livre est, comme on le
sait, le shaikh Chihab ed-Din Ahmad al-Absihi. On ne peut contester
l'utilite de cette traduction pour la connaissance du folk-lore et de la
langue arabe vulgaire.

M. Friedrich Schwally a publie a Giessen le 1° volume du Kitab al-
Mahasin wal-Masavi d'Ibrahim ibn Mohammad al-Baihaqi, litterateur qui
florissait sous le Khalifat d'al-Moktadir (908-932). M. C. H. Becker a
edite a Berlin les 11 Manaqib 'Omar ibn Abd al-'Aziz " d'Ibn Gauzi. M.
August Haffner a publie dans la ]\riener Zeitschrift fur die Kunde des
Morrjenlandes le "Kitab al-Moufaddalyyat" (^UUuM v^US"), edition pre-
paree par Thorbecke d'apres le manuscrit de Ste. Sofie.

Dans le Maehriq, nous trouvons une etude du P. Cheikho sur Nasrallah
Trablousi, poete arabe mort en 1845, et un extrait d'un livre inedit de
Thaalibi, intitule ^>}^\} ^*UJ\ ,Ui' publie par le P. Anastase

Carme. Le meme arabisant a commence a publier les seances d'Ibn Mari,
litterateur arabe mort en 1193, d'apres le manuscrit de la mosquee
Haidarkhan'i a Bagdad.

Une nouvelle edition du livre de Kalila et Dimna vient de paraitre h
Beirout; le texte arabe entitlement vocalise est accompagne de notes en
arabe par Kb.alii al-Yazidji. A signaler aussi deux petits volumes mis en
vente par la librairie Tourky, au Caire : le premier, " Tahrir al-Merat," est
de Qasim Emin, le second, " Tarbyyat al-Merat wa'lhidjab," est de
Mohammed Tal'at Harb.

M. Zettersteen a publie a Leipzig " Die Alfige des Ibn Mu'ti," d'apres
loading ...