Egypt Exploration Fund   [Hrsg.]
Archaeological report: comprising the work of the Egypt Exploration Fund and the progress of egyptology during the year ... — 1903-1904

Seite: 33
DOI Artikel: 10.11588/diglit.12053.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.12053#0049
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/archaeological_report1903_1904/0049
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Archaeology, Hieroglyphic Studies, Etc.

33

arraches a d'auties tonibeaux, dont quelques-uns portaient encore des
vestiges de sculpture. Je donnais done comme instruction a M. Gombert,
de continuer les reclierclies sur ce point et de nettoyer soigneusement
le terrain circonvoisin, oh nous avions chance de mettre a decouvert
d'autres tombes semblables peut-etre intactes. La presence, en ce lieu,
de plusieurs fragments de bas-reliefs portant le cartoucbe de Khouniatonou
me faisait esperer, en outre, que nous pourrions mettre la main sur la
partie de la necropole oii etaient enterres les sujets de ce pharaon. Un
accident penible vint arreter les fouilles au moment ou elles promettaient
d'heureux resultats. Le 6 avril, vers 11 heures du matin, M. Gombert,
alors que ses bommes travaillaient au pied de la stele limite dite de
Touna, voulant se delasser de la surveillance de son chantier, etait
alle cbasser dans la montagne, a quelques centaines de metres de la,
ainsi qu'il appert de la declaration qu'il fit aux autorites locales et de
1'enquete faite sur les lieux par mon ordre. Par suite d'un faux mouve-
ment, son pied giissa sur la rocbe, et il tomba d'une hauteur de
quinze metres environ. Dans sa chute, il se broya les deux genoux.
Informe par telegramme de l'accident qui venait de se produire, j'allai
chercher immediatement le blesse et le ramenai au Caire avec l'aide de
M. Lacau. Conduit a l'hopital francais, oii il recut les sofns devoues
du docteur Brossard, il suceomba le 12 du meme mois, des suites de
ses blessures.

"Bien que ses recherches fussent a, peine commencees sur se point,
elles lui avaient deja donne plusieurs monuments interessants. Je
citerai, parmi ceux-ci, un fronton de stele, sur lequel Amenothes IV. est
represente au milieu de sa famille, de travail tres soigne et de conser-
vation excellente; une jolie boite a parfum, decoree de scenes gravees
en creux; une vache Hathor fragmentee, d'une parfaite execution; une
statuette en pierre calcaire de bon style, et un assez grand nombre de
debris de bas-reliefs provenant de tombes, qui avaient ete reemplo)es
comme moldlons.

" Plusieurs sarcophages ptolemaiques, dont deux fort curieux comme
type, avaient ete fournis par des sondages effectues en dehors des
chantiers etablis.

" Les fouilles dAssioUT furent tres fructueuses. J'en avais confie la
direction a M. Palanque, n'ayant pu m'en occuper personnellement que
pendant une dizaine de jours. Quarante tombes environ out ete
ouvertes. Les plus importantes, au nombre de dix-neuf, pla^ees sur
une meme ranges, sont situees immediatement au-dessous de l'hypogee
de Khiti, fils de Tefabi. Cinq d'entre-elles, seulement, avaient ete

d
loading ...