Egypt Exploration Fund   [Hrsg.]
Archaeological report: comprising the work of the Egypt Exploration Fund and the progress of egyptology during the year ... — 1903-1904

Seite: 34
DOI Artikel: 10.11588/diglit.12053.6
DOI Seite: 10.11588/diglit.12053#0050
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/archaeological_report1903_1904/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
34:

Progress of Egyptology.

violees. Les nonis de leurs proprietaires, Khiti, Kbiti-aqer, Tefabi,
Hapizefa, permettent de les attribuer toutes a, la XIe dynastie. La plus
belle, qui appartenait a un certain Nakbiti, "administrateur de la marine,"
contenait un mobilier funeraire des plus complets. Le maitre du lieu y
etait represents par une statue en bois de lni. 72 cent, de baut. Son
cercueil est l'un des plus beaux connus. De nombreuses statuettes,
representant le mort, sa femme et des porteuses d'offrandes, des barques,
&c, remplissaient la cbanibre funeraire, placees autour et sur le couvercle
du sarcopbage.

"Les autres tombes deblayees se trouvent dans la partie basse de la
montagne. Elles n'ont donne que peu de cbose, et paraissent avoir
appartenu a des gens de condition moyenne.

" Avant de se rendre a Assiout, M. Palanque avait sejourne plusieurs
semaines a BaotjiT, ou il rnit a decouvert un certain nombre de cbapelles
deeorees de peintures. Mais les credits de l'lnstitut ne me permettant pas
d'entreprendre cette annee-Ki des travaux importants en cet endroit,
j'abandonnai le terrain a M. Cledat, afin qu'il y continuat les fouilles
commencees en 1901-1902.

"La campagne 1903-1904 a ete consacree en partie a l'etude de la
necropole d'EL-QATTA, situee dans le Delta, a quatre ou cinq beures de
cbeval, environ, d'Abou-Eoasb. Cette necropole, encore vierge, sauf sur
un point fouille bativement par les indigenes, presente cette particularite
qu'elle est fort distante de lieux babiteset de sites antiques identifies. Elle
est etablie sur un plateau peu eleve au-dessus du niveau de la plaine, qui
fait partie d'un des derniers ressauts de la cbaine libyque et domine une
region marecageuse tres etendue, dont le voisinage a eu pour resultat
deplorable de repandre une bumidite nefaste aux tombes et a leur
contenu.

"Nos recbercbes ont permis d'etablir que ce cimetiere date de la XIP
dynastie. II dependait d'un centre populeux et tres considerable, si Ton en
juge par le nombre et les dimensions des tombeaux qu'il renferme. L'un
d'eux mesure plus de 50 metres de long, et sa cbambre sepulcrale est
decoree de plusieurs centaines de lignes de textes divers empruntes. au
Livre des Pyramides.

" Trois steles completes ou fragmentees, seulement, ont ete trouvees au
cours des deblaiements. Elles portent des noms caracteristiques de la
XIP dynastie : Sebekbotpou, Sokbitbotpou, Apiankh. Malbeureusement
elles ne fournissent pas de noms de localites connues. II est question, sur
une petite stele, de la ville de Hounit (?), dans un proscyneme adresse a
" Sebek, seigneur de Hounit." C'est le seul renseignement geograpbique
loading ...