Archäologisch-epigraphische Mitteilungen aus Österreich-Ungarn — 13.1890

Seite: 184
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/archepigrmoeu1890/0198
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
184

In Lyssa sah er (f. 16) C. I. L. 37 2960 (dort nach Rubbius inter
Iadestinas gedruckt): Z. 1 v. f., 2 Ser. fehlt, 3 P. Iulio T. f. Ser. Macro,
4 Maximillae et, am Ende kein Bruchstrich; ebenda sah er n. 3182.

F. 31: A S. Pierre de Polacca vieille eglise (il y a) tout aupres
de sa petite porte il y a une moitie d'architrave cornichonne avec ces
restes d'Inscriptions

NIVS-CERTVS-CIRC AV C L V S IT

cela est pose sur un cippus sepulchrale; dont on a efface les lettres.
La pierre est longue 4 p. 3/4? haute de 10, large de l1^.

F. 42v Podgraje derriere de TEglise unter anderem : une grosse
piece de cornichon sur laquelle il y a un M de sept pouces qui finissait
apparemment un titulus de quelque tempie on autre grand batiment.

F. 43v C. I. L. 3; 2851 (envoiee a Mr. Raspe):

Rosette
MCOR^ELIO
EVTICHIANOC
©&E LI A u. s. w.

F. 49v Scardona: dort C. I. L. 3, 3186 a.

F. 53 v a Scardona dans la petite muraille qui entoure le cimetiere3)

... . SACRV . . . nach V ist / / (also M?) getilgt.
. . . SCARD . . .
. . . P V B L I . . .

Nicht uninteressant sind folgende Notizen von f. 60v: ce 23rne
7bre a Salona. j'ai voulu revoir l'endroit oü Salone a ete autrefois;
dans Tesperance d'y trouver quelque inscription fraichement deterree.
je n'ai pas ete trompe" dans mon attente. En voila cinq que le Cabaretier
de ce petit village a fait tirer de dessous terre et qu'il n'a pas encore
detruites comme il a fait de quelques autres en les reduisant en mor-
ceaux pour s'en servir dans la bätisse [er meint C. I. L. 37 2014.
2040 f. 2022. 2493]. . . J'ai voulu en acheter quelqu' une quoiqu' il
serait bien couteux de les descendre jusqu'a la riviere: mais le paisan
ä qui elles apartiennent et qui va les detruire, en a demande un prix
indiscret. Cet animal pourrait avec deux sequins acheter de fort
meilleures pierres et plus propres a son bätiment rustique; mais malgre
cela il ne veut pas les donner. Darauf Chiffernschrift, dann: J'essaierai.
Les quatre premieres serviraient tres bien a orner le vestibule de mon

3) Hier trage ich aus viaggio 1, 127 zu C. I. L. 3, 3215. 7 folgende Notiz
nach: Dalla cortesia d'uno d'e piü riguardevoli Signori del paese, mi furono donate
(nämlich in Scardona) parecchie lucerne sepolcrali, che portano il nome del figulo
fortis, e pella forma elegante delle lettere mostrano d'essere degli ottimi tempi.
loading ...