Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: III
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0011
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. iij

qui empêchent que la volonté ne fi porte à
saire le bien, ou à s'abjlenir dumal. Orc'cftk
la Grâce de Dieu qui aide les volontés des hom-
mes , de faire que ce qui nom était caché, nous
sait connu j Cr que ce qui ne nom pUisoit pas y
nous devienne doux agréable.

Le même Pere nous enfeigne ailleurs j
que ces deux vices ne feroient point dans
l'homme, s'il ne les avoit point attirez par fa
defobéïflance criminelle. Si l'homme, dit-il,s! luten*

/ ■ i y, / / bonusho-

etoit von 5 cr quil n eut pas ete corrompu par moessec,
le péché, il ne Ce trouverait pat dans ce mise- allter efl"3'

/// » . , r , 1 nuncau.

rable etaty de ne pouvoir devenir bon^ [oit temquiaica
ne voyant pas ce quil doit être j [oit en le voyant bonîs°nneec
C?" ne pouvant fe rendre tel qu'il voit bien qu'ilhab" in
doit être. Et qui doute que cela ne [oit unebonu^si";
peine, & une peine qui fuppose quelque péché; sivde n°a
puis qu'autrement ce feroit douter de la jufiice qualiseiTe
de Dieu ? Ceft donc une peine très-iufle du pe- deî?eat1' fî!e
cne que celui-la perde ce dont il n a pas voulu non vaien-
bien ufer, lors qu'il le pouvait fans aucune dif- f^ïebcre
sculté s'il Veut voulu; c*efl-a-dire, que celui «ffefevi-
qui ne fait pas le bien qu'il connaît, perde la^m iftam
connoifance duvray bien-, & que celui qui «'^essequis
" pas voulu faire le bien lors qu'il lepouvoit^ per- porro quîi

de la puifsance de le faire lors quil le veut. Etde om.ni"
■ r J i3i i r potentia

awp, de ce que l homme aprouve le faux pour Dei& ju-
le vray^ & si trompe malgré lui', Cr de ce^^s1"
qu'étant emporté par la violence de sis pajsions memiseft,
qui le tourmentent le tirannisim, il ne peut j^^eft0,
s'empêcher de Ce laisfer aller a des avions dere-^?™?^-

»/ , n , , , , , ..catoaliquo

glees j 9e n e\x pas l état naturel dans lequel il penditur.
loading ...