Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: IV
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0012
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
ïv INSTRUCTION

emm pec- A

cati pœna A été creé de Dieu; mais le supltce auquel il a
lima, ut ete condamne après Ja révolte.

amittac unusquisque quo bena uti noluic , cum sine ulla possèc diffi-
cuhate > si vellet. Id eii aucem , ut qui fciens reitè non facit , a-
mictac (cire q\iid reftum fit, & qui re&è sacere cum potTec noluic ,
amittat posse cum velit. Sed approbare salfa pro veris ut err*t invi-
tus , & refiftente atque torquente dolore carnalis vinculi non poflfe à
libidinosis openbus temperare non efl: natura inftituti hominis , fed
pœna damnau. Aag. De lib. *rb. lib. 3. c. 18.

Demande III.

En quoi confiste cette première plaie de
Tarne, qui eft l'ignorance 6c l'aveuglement ?

Réponse.

En ce que l'homme depuis le péché,
ignore beaucoup de chofes qui font né-
ceflaires pour la conduite de fa vie, & pour
arriver à la pofl'effion de fa véritable fin,
qui eft la joiilflance de Dieu. D'où vient
que nous voyons que les plus sages d'en-
tre les Payens font tombez en de très gran-
des erreurs contre la loy naturelle ; &. qu'ils
ont regardé beaucoup de vices très grands
félon Dieu, ou comme des choies permi-
ses, ou comme des fautes très petites, &
très légères.

[a] vci C'eft ce qui sait déplorer à S. Auguftin a

cértè con- ^ FEfërit de l7 homme foit couvert de fi épaif-
siteaturesse res ténèbres ; au il fâche comme il doit dompter

miferabilesJ , i r i -i J ■+

tenebrasin un lion, C7" qu il ne (cache pas comme U doit
animohu- viVYCm h £t cependant, dit ce Pere en un

mano, qui 1 • ■ , r r

fcit quem autre endroit, ceux quine le Javentpds, jont
itm debeat wg^gf*» dans une necejsité de pécher, par cet'

u
loading ...