Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: VI
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0014
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
vi INSTRUCTION
mais porté a manger du sruit defsendu, contre
le commandement de Dieu, Ji cette mauvaise
attion n'eût été précédée par nne mauvaise vo-
lonté. Et quelle a peu être l'origine de cette
mauvaise volonté, finon l'orgueil j puis que sé-
lon l'Ecriture, l'orgueil ejl l'origine de tout
é? Et qu'eft-ce que l'orgueil, sinon le de-
str d'une grandeur déréglée, C7" d'un élevement
injure ? Et n'e(l-ce pas s'élever contre l'ordre
de la nature & de la, raison, que de quitter le
principe auquel on doit être inseparablementat-
tache, pour se rendre comme le principe de soi-
même ?

Voilà quel a été le péché du premier
homme, qui n'est autre chose que l'entier ,
renversement de la loi éternelle de Dieu,
parce qu'au lieu que sélon cette loi éter-
nelle, il doit tendre continuellement vers
Dieu, & lui raporter, comme à sa vraie
fin, toutes ses pensées & tous ses desirs;
il s'en: mis en la place de Dieu, sélon ces
paroles du serpent : Vom serez, comme des
Dieux \ il n'a plus voulu être qu'à soi-mê-
me 5 ne regarder que soi- même pour fin de
toutes ses actions5 & n'agir plus que par
îe mouvement de son amour propre, qui
cst la source de tous les vices -, au lieu qu'il
ne devoit agir que par le mouvement de
l'amour de Dieu, qui est la source de tou-
tes les vertus. C'eûVà-dire en un mot,
que la volonté a changé de dernière fin ;
§c qu'elle Ta établie dans soi-même, & dans
loading ...