Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XVI
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0024
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
xvî INSTRUCTION

contre les promesses de Dieu, parce qu'on au*
voit peu obtenir la juflice par un autre moien
que par celui que Dieu avoit promis \ c'efl-a-
dire qu'on Vauroit obtenue par la loy C° non
par la joj ; au lieu qu'il avoit promis qu'on
r'obtiendrait par la soi. La loy donc ri a ser~
vi qu'à découvrir la soiblesse humaine en ce que
l'homme ne peut éviter le péché ^ que par la
Grâce, que la loy ne donnoit point.
Lex kam Ccst pourquoi le même Apôtre dit cn-
RomT+ï core ' 9ue lot pr°duit la colère ; parce qu'el-
ij. le commande, & quelle ne donne point
la Grâce d'accomplir ce quelle comman-
S Thm m ^e * Quià prœcipit O" gratiam adimplendi
cap. a- nonprœbet, dit le Prince de l'Ecole.
ïml'ei. a H dit, que la Lettre, c'est-à-dire, la
loy, tué\ non par un esfet positis, mais par
[a] z. Co- occajion a cause de son imperseBian, entant
Adhfecûn- ^H"clle ne donnoit pas la grâce par laquelle
dumdicen les homme s peuvent accomplir ce quelle com-
kx^cUchur mândoit O" éviter ce qu'elle dessendoit.
occidisse, bjj dit qUe la [0y de Dieu écrite par Moi-
dem efFec- se jur la pierre a ete un minijtere de mort.
uve, fcd q jte> mini [1ère de condamnation-, au
lker ex sua lieu que la loy nouvelle a ete un minijrere de

împerfec- .
tione, in . .

quantum fcilicet gratiam non conserebat per quam homines implere
poffenc qtod mandabat, vel vitare quod vetabat. S. Th. i, 2. quxft.
pj. art. I. in Corp.

[b] Miniftratio mortis litteris desormata in lapidibus. 2. Cor. 3. 7.,
Nam fi miniftratio damnationis gloria eft, multo magis abundat mi-
nifterium juftirix in gioria. Ib. 9. Ideo scriptum eft de lege Mofis :
Lex iram operatur , non autem fcriptum eft de lege Chrifti : Evan-
gelium iram operatur ; quoniam cum Moles lege m dédit , nihil nhi
literam dedic : Chriftus autem cum Evangelium dédit , fimul cum U-
tera fpiritum dedic. BtUarm. U 4. 4e j*fîis. ç. 4- Vjrtus F«c»ci le*,
t. for. if, s6.
loading ...