Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XIX
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0027
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. xix

sies opposées, celle des Manichéens, &
celle des Pelagiens : Les Manichéens soute-
nantquelaioy étoit mauvaise, parce qu'el-
le rendoit les hommes pécheurs^ Et les Pela-"
giens enseignant au contraire qu'elle ne ren- sic legem
doit point les hommes pécheurs, parcep^mo/-
qu'elle n'étoit pas mauvaife : Mais les vrays aîm &*
Catholiques, dit S. Auguftin, soiUiennent de \^™^> &
telle forte, que la. loy qui a été donnée par Moi- Deo san-
fe, efi jujle, <&* fainte, Ct bonne, & donnée &°bq j^0
far un Dieu & jupe, & faint^ <£r bon; ceàuam ess»
que nient les Manichéens contre la doélrine de quo^con-
V uipotre : qu'ils foutiennent en même-tempstra Apos-

ii, ■/• ; ;/ • to'.um ne-

que cette Loy découvrait bien le pèche, m an gat Mani-
ez/ 7 elle ne saifoit pas qu'on l'évitât: qu'elle corn- chxus> ur

J ■ 1 ■ n ■ n ■ , // eam dicat »

manaoït bien ce qui ejt iujte; mais qu elle ne & pecca-

faifoit pas qu'on ïaccomplît j ce que nient les Jjue™ ostne"^

Pelagiens contre la doBrine du même slpotre.umen toi-

a Et dans le même ouvrage parlant au Sam/ù?

nom de toute FEglise; Ce que nom difonsbeTe' n0«

ii n . n * ■ i tamenda-

que la loy ejt jujte, CT famie, & bonne, O re, quod

que néanmoins elle a été donnée non pour justi- rurfusc0I1-î
£ i i ■ » r »tra apos-

per les pécheurs, mats pour convaincre les /«- tolum ne-

perbes, & dans la veue qu'elle feroit wolée^^Augi

eB en même temps contraire aux Manichéens,ltb-1-**

parce que nom donnons k la loy des huantes f-af'çwf*

que S. Paul lui donne : & contraire aux Pe- Atclm^

tagiens, parce que nou4 reconnoiljons avec /<?£hm, ju-

meme S. Paul, que personne n'ejl 'jujiisiépar la £nmam %Q

loy. , . ' juftisican-

2 H F-rSJimpiiS'

Z. kJ K. sc(J con.

vincendis superbis prsevaricacionis ijrada positam , & contra Manichœos
eft, quia secnndam Apostolum laudacur, & contra Pelagianos, quia se-
«undum Apoftolum, nsmo ex lege justiticatBr tib. 3, *<i Boms. f. 9,
loading ...