Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XXVIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0036
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
xxviii INSTRUCTION
nôtre cœur> & qu'il nous sait faire par cet
efprit ce qu'il nous commande de saire -,
sactam ut saciatis.

Et il faut remarquer, que quoique ces
paroles des Prophètes marquent plus par-
ticulièrement les derniers & plus grands
essets de la Grâce chrétienne, qui eft le
règlement d'une vie sainte dans l'obfer-
vance des commandemens de Dieu j S,,
Augustin néanmoins monftre qu'elles em-
braient tous les efsets de cette Grâce, jus-
qu'au premier commencement de la bon-
ne volonté, puis qu'on ne peut supposer
aucune bonne volonté en celui que Dieu
dit avoir un cœur de pierre, avant que Dieu
Numquid l'ait changé en un cœur de chair. Ne se-
2Smk°r'rM*'** /w, dit ce Saint, une absurdité infu-
abfurtiisfi- portable de dire au?avant que Dieu eut arra-

mè dicere' / / \ i / , . .,

bonum c"e a un nomme Jon cœur de pierre, il y avoit
meritum déjà en lui une bonne volonté* qui amerité que

bonx vo- _ . , . . , a i i

luntatisin Dieu le lui arrachai ; puis que le cœur de pur-

P^cessifle,r<? nessgn$e qu'une volonté très dure, <Cr en-
ut aveiie- sièrement inflexible en ce qui regarde Dieu?

j-eter ab eo , „, J '■ ■ , 1 l

cor lapi- car l°rs 4M l homme a deja quelque bonne vo-

deum : lonté, (on cœur «V/? plm de pierre \ & par
quando- _7 ' ' s r * r %

quidemip-çonîequent il commence a s amolir, & a
sum cor £tre je cnair: ce qui efl- l'efset de la Gra-

Japideum - t _

non figm-ce chrétienne i quoi que ce changement
dSi! ne pas ordinairement tout d'un

junratem COUP > P£U PeU ' ^ Pai" ^egrez.

& adversus D E-

Deum onri-

riiïo inflexibilem : USi enim pra*cedit bona vo]untas , jam non efi
cor utigue lapideum. 4»&> de Grau & Lib* arb. c. 14»
loading ...