Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XLII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0050
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
xui INSTRUCTION

inspiration de son amour, pu en les accom-
pagnant de cette inspiration d'amour, en
quoi nous avons veu que consiste, sélon les
Pères, la vraie grâce de J. C. S'il nous les
donne en la première manière, il eft cer-
tain , sélon les mêmes Pères ; que cette
inspiration des bonnes pensées est une grâ-
ce & un don de Dieu, maissstne grâce qui
appartient à la loi, & non point propre-
ment à l'Evangile & à J.C C'estpourquoi
Pelage aiant dit, a que Dieu nom aide par ses
{>3 Adju- insiruflions O* ses révélations , lors qu'il nom
va: nos ouvre les yeux del''ame, lors qu'il nom montre

X>eus per , . . 7 / ->

do£trinam les biens de la vie suture, asin que nous ne nom

& révéla- attachions point a ceux de la viepresente. lors
tionem r i J '

suam,dum qu il nous découvre les embusehes du Diable,
trTocul'os" Z^lors qu'il nom illumine, par le don fi divers
aperhAam sifîe'} & si ineffable, de la grâce celefte-, S.
prœsend- A ugustin répond,b ccr révélations,

bus occu- ^ illuminations des yeux de noslre ame , ap-
pemur tu- . , . ✓ . . ^ ,."..,{,,

tura de- partiennent a la loi j qu amjt, <^oj <jw dit
dum^ia-' ^ ^eretiqU€ > ^ continuait tousjours a mettre lit
boli pandit^r^sg ^ <^?7.s /oî, C?" V infiruBion, a»;
dum' nos efi oit un d.e s principaux points de son herefie.
piuhisor- Mais lors que Dieu inspire de bonnes
effabiii do- pensées en la séconde manière, c'eft-à-dire,
no gratix en jes acCompagnant deFinspirationde son

cœlestis * & . t

illuminât, amour, on les doit coniiderer alors, com-
sudgÂ*- mefaisantpartie de la vraie grâce de J G\
z*ft- ^ parce que ces pensées ne sont qu'une dispo-
trj.' ' fition

fjb] In his omnibus non recenfita commendatione legis atque doc-
trine &c. hoc efl ergo gratiam Dci ponere io lege atque doûrina»
Atig. ibid. •
loading ...