Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XLVII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0055
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. xLvij

y avoir de bons mouveraens dans l'ame de
l'homme, jusques aux plus petits commen-
ce mens de la foy ; parce qu'ils enferment
tousjours, comme nous pourons dire en un
autre lieu, de petits commencemens d'a-
mour ; néanmoins ils n'apportent gueres
pour exemples des effets de la grâce Chré-
tienne, que des effets plus considerables,
& plus avancez ; comme est le changement
de la vie pecheresse en une vie sainte, le
plaisir que trouve une ame touchée de Dieu,
àTaimer&à leservir; &robénTance fidel-
le à tout ce qu'il nous commande, parce
que la grâce y reluit avec plus d'éclat ; &
qu'avant cela, il eft plus dissicile de difcer-
ner dans ces premiers mouvemens qui le
parlent dans le sond de l'ame, ce qui est de
la nature, ou de la grâce: ce que l'ame fait »
en elle-même, parles seules agitations de
son amour propre -, ou ce que Dieu sait en
elle, en commençant à la remuer par les
impf essions de son amour.

Demande VII.

Sur quelle raisonpeut être fondée cette
doctrine de l'Ecriture & des Pères : que
la Grâce chrétienne n'est autre ctiose que
Finspiration de l'amour de Dieu?

Réponse.

Il n'est pas disficile de la découvrir.

Il
loading ...