Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: XLVIII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0056
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
xLviij INSTRUCTION
11 ne faut que rafîembler les principes qui
ont été établis jusques ici. Nous avons
veui i. Que sélon les Pères, les deux vi-
ces qui empêchent l'homme de faire le
bien, sont l'aveuglement de son esprit,
qui lui en dérobe la connoisTance ; & la dé-
pravation de sa volonté, qui lui ôte le
pouvoir de le faire, lors même qu'il le con-
noît. 11. Que cette dépravation de la
volonté, conlîste, en ce qu'étant détour-
née de Dieu, elle s'est tournée vers elle-
même, Ôcainsi cherchant en toutes choses
son bien propre &: particulier: en quoi
consiste la nature du péché sélon S. Au-
gustin. 111. Que le remède opposé aupré-
mier de ces vices, qui est l'ignorance, est
la loy j ôc que le remède opposé au sécond,
qui est la dépravation de la volonté, est la
Grâce Chrétienne.

11 s'ensuit naturellement de ces princi-
pes : Que la Grâce chrétienne doit être
nécesTairement l'inspiration de Famour de
Dieu : Car puis que c'est le remède de la
volonté corrompue, son efset doit être de
changer la volonté, & de la rendre bon-
ne, de mauvaise & corrompue qu'elle é-
toit auparavant. Or elle n'est mauvaise &
corrompue, que parce qu'elle s'est atta*
chée par affeclion & par amour à elle-mê-
me, au lieu de s'attacher à Dieu: & par
consequent elle ne peut devenir bonne,
qu'en changeant d'amour, & faisant pour

: Dieu 3
loading ...