Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: LII
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0060
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Lij INSTRUCTION

à tous les fidelles en la personne des Apô-
[a] sine tres- zSans moi vous ne pouvez, rien saire.
menii po- L'Eglife n'a fait que suivre cet oracle, lors
S. "%an. qu'elle1 a décidé clairement par la voix des
ij-s- papes & des Conciles -s b Quaucun homme
'{VjQuod nuse bien de son Libre arbitre que par ^m C.
DTchr*Bieu agit de telle sorte dans le cœur des
mm ïih&o hommes y dans leur Libre arbitre même.

bené utuur 1 r r> i l rr ■

arbirrio. que les jaintes penjecs, les dejjeins pieux 5 &
Caiejh ep. s0HS [es mouvemens de la bonne volonté vien-
c. 7. nent d,e Dieu -, parce que nous pouvons quelque

Deus in c^°se faY C£^Hl 5 sans ^e^ue^ nous ne pouvons

cordibus rien. c Que nul ri1 a de foi-même que menson-

îrçïrîT £e P*-- TAe ftéhe'j que SU se trouve dans
ipso bbero l'homme quelque vérité O" quelque juftice. elle

operetur . , r , 1, 7,

arbirrio, 'Vient de cette jource^ des eaux de laquelle nous
m sanfta devons être altérez, dans ce de ser t, asin qu'étant

coguano, r . i- 1 1 1 n

pium con- rasraîchis par quelque goûte de cette eau celejle^

nifquè'mo- nous ne d'esa^^0NS p** d>ans Ie chemin : d Que
tus bonze l'homme ne fait aucun bien que celui que Dieu

« eo°sit\ smt sa^re '• e ^ue c'eft un d°n particulier
quia per Je ça Grâce, lors que nos pensées se portent au

quid boni bien, que nous nous gardons de marcher dans

posilimus, ies voy£S 2e la fausseté & de Vinnéice : Car

fine quo s . .r , .

nihii pof- toutes les sois que nous saisons du bien , c'efl

Ib. c. 9. £>iet*

[c] Nemo habet de suo nisi mendacium & peccatum. Si quid aurem
habet homo veriratis , atque juftitise, ab illo fonce eft quem debemus
litire in Mac eremo , ut ab illo quasi quibusdam guteis irrigati noa
deficiamus in via. Conc. <JÎraus. 2. Can. 22. ex Aag. trati. y. in

Joan.

[d] Nulla sacit homo bona qux non Deus sacic ut faciat homo,
Ib'. c/rn. 20. ex Aitg. lib. 2. ai "Bonif. c. 8.

fe] Divini eft. muneris cum & reûè cogitamus & pedes noftro» à
stlfiVate 8c injustia con-tinemus. Quoties enim bona agimus , Deus in
Bobis atque nobifeumut operejnur, operatur, Ib. Cant. 9.
loading ...