Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 15
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
préface. ïj
tomber dans une horrible ingratitude, &
s'aproprier les dons de Dieu par une injufti-
ce qui peut faire perdre tout ce qu'on a voit
reçu. De même une des plus grandes & des
premières obligations d'un Chrétien, eft la
prière ; & cette prière , sélon l'Ecriture,
doit être continuelle & non interrompue.
Or qu'est ce que prier, sinon defirer Ôt de-
mander la Grâce & la gloire ? & comment
un Chrétien de (itérait-il, comment penfe-
ra-t il même à demander ce qu'il neconnoit
point ? S'il ignore le befoin continuel qu'il a
de la Grace^'impuiflance où il eft sans elle de
fe défendre de la moindre tentation, de fuïr
le moindre péché, de faire le moindre bien,
d'avoir même une penfée fainte, le pouvoir
qu'a la Grâce fur fon cœur, les effets qu'el-
le y doit produire, quels sont fescommen-
cemens, fes progrés & fa perfection ; quel
intérêt croira-1 il avoir de la préférer aux
chofes temporelles lefquelles feules il peut
defirer naturellement ? quel foin aura-t-il
de la demander? la penfée même ne lui en
viendra pas dans l'efprit. Il fe croira afîèz
fort, & affez avancé, lors qu'il aura fenti en
lui-même quelque bon mouvement, & qu'il
fe fera établi dans quelques pratiques exte-
; heures de devotion,sans rien attendre davan-
tage de'Dieu, & il demeurera ainfijufqu'àla
mort dans la dangereuseillufion delasaufTe
juftice qui vient de l'homme. Comme il
ne fçaura pas que c'eft la Grâce qui doit opé-
rer
loading ...