Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 19
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0089
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
PREFACE. 19

Mystere. Et si Dieu a révélé ces Veritez
à ion Eglise, s'il les a mis en dépôt entre
les mains de Tes Apôtres, pour les consier
à des Disaples sidelles, pour les conserver
& les faire parler d'âge en âge jusqu'à la
fin des siecles, s'il les a sait écrire même
dans ses Livres sacrez d'une manière si
claire & si expresse, s'il en a rempli quel-
ques grands Saints, & leur a inspiré de les
désendre & de les expliquer avec beaucoup
d'étendue ; n'est-il pas plus clair que le
jour, que Dieu veut que fes Elus en foient
parfaitement inftruits: il a sait toutes cho-
ies pour les Elus, combien plus ses Ecri-
tures, la Tradition & la connoifTance de
ces Veritez de la Grâce par elles mêmes
deftinées à les fantifier? U eft vrai que
Dieu désend i l'homme par la bouche du
Sage, de rechercher ce qui efl au dejfus de lui y
de vouloir pénétrer ce qui furpasfe fes forces, de
s"1 appliquer avec emprejfement à la recherche des
chofes non necesfaires , d? examiner avec cu-
rie sit e' fes divers ouvrages, parce qu'il n'a que
faire de voir de fes jeux ce qui efl caché. Et
la raifon qu'il en rend, c'eftque plufieurs fe
font laisfez. fédmre à leur saujfes opinions, O"
que Villufxon de leur efyrit les a retenus dans la
vanité dans le menfonge. Mais en mê-
me tems il dit qu'il lui a découvert beaucoup
de chofes qui étoient au dejfus de Fefyrit de f hom-
me: il lui ordonne d'y penfer toujours &
de les méditer fans cesse : Sed qux pracepit
loading ...