Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 9
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0101
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 9

giens, ausquels il avoue que la nature & le
libre-arbitre sont des grâces , parce qu'elles
nesupposent point en l'homme aucun méri-
te, mais que Dieu les donne par un esfet tout
pur de sa libéralité: VON peut , ditee Saint, Epist.
d'une certaine manière qui n'esl pas k rejetter,\7Jn'**
appeller qrace de Dieu , celle par laquelle il Qyadam

' 1 /« a „ ■ t nonim-

nous a donne l èpre, <Cr nous a tirez, du néant : prob3ndà
puisque cette grâce nous a essé saite par lapure ratl°npeî
bonté de Dieu, C?° sans que nousVeujsions me- dicitur quà
ritée par quelques bonnes aclwns précédentes. ^

nonnihil

Question VI. eflemusï

quia non

Prend-on ordinairement le nom de or ace p«*c«ien«

, 2 <-> tiumah-

Cn CeJ ?ns i quorum

Nous ne voions point presentement que bo0pn°^
cette manière de parler foit autoriféej & S. merins.fed
Auguftin remarque tres-judicieufement que Deiboni-
quoi qu'il foit vrai que lesdons de la Nature ta^e donata
ioient des grâces dans lefens que nous avons
dit; néanmoins on auroit bien de la peine à a Ibi(J.
trouver que ce nom leur foit donné dans au- iiiamgra*
cun lieu de 1 Ecriture : a QVOI que nous crearifu-
comprenions bien, dit ce Saint Docteur, aue mushomi:
cette grâce , laquelle nous avons eflé crées itaappei-
hommes pmjse eflre ainji appellée : neanmoins ^;n_
te /êm'ï quelque chofe de furprenantde trouver teiligimus;
^o;? /»z ss*/? donné ce nom dans les livres des ^menVska
Prophètes, dans celui des Evanailes. ou dans appeiiatam

> . „ 1 ■ 1 01 inulhsle-

Epitres des Apôtres, Et les Pères cC les gimusPro*
Conciles quiontmftruitles Fidèles fur cette p^1^
matière, ont eu soin de diftinguer la grâce cisApo-
A 5 d'avec S1
loading ...