Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 21
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0113
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 21

logie moderne a crû possible ce que ces
Hérétiques ont dit avoir été en effet. Mais
dans la vérité cet état paroit renverfèr
la necessité de la Grâce , 6c eiire impos-
sïble.

Q_U E S T I O N X.

En quoi par oh Vimpoffibililé de cet état}
C'eit qu'il répugne entièrement à la
bonté, à la sagesse 5c à la justice de Dieu,
& qu'on ne sauroit le concevoir sans décrier
sa Providence.

Q_UESTION XL

Pourquoi esl-ce décrier la Providence de
Dieu \ que d'admettre Vétat de pure na-
ture ?

C'en: que l'homme en qualité de créa-
ture raisonnable , n'a pû être produit qu'a-
vec l'obligation d'aimer Dieu , $C de ten-
dre a lui comme à sa sin dernière i 6c cette
obligation est si sorte , si indispensable 6c
si puissamment enracinée dans le sond de
Ton être, qu'il n'y a rien qui l'en puisse
arracher. Or ce devoir suposé , s'il y a en
Dieu une Providence qui le porte à pren-
dre soin de toutes les créatures , & à leur
donner les secours néceffaircs, comme tout
Chrétien le reconnoit; il s'enfuit que Dieu
a dû fournir à l'homme les moiens pour
s'en pouvoir acquitter, qui ne font autres

B 3 que
loading ...