Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 35
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0127
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 3?

ni îes autres vertus dans lesquelles elle con-
lîile , telles que sont la Foi, FE sperance,
La Charité: mais néanmoins il ne pouvoit
point avoir ces vertus, ni le conservcr dans 1
l'état d'innocence ou Dieu l'avoit mis, sans
le sccours de la grâce. QV O YQV E la EPist.
Nature humaine, dit le Douleur de la gra-
ce, eut demeuré dans l'état parsait, dans le quel Namra hu-
elle a ejié créé ; elle ne s'y pourott pas conser- etiamsiirt
ver sans le secours de son Créateur : puis que ûl3. ince.~
sans la grâce de Dieu elle ne pouvoit je mam- qQa condi-
tenir dans la vigueur quelle avoit reçue. taestPer~
L'homme a ete forme dans la netitude ^en /ôr-nuiiomo-
te qu'il s'y pouvoit conserver , mais non sansd^^"eim
le secours de Visu. toresuo

J non adj u-

a-\T t vante ser-

UESTION XL yarec,

« . / /r • \ m cùmsin»

La grâce eft donc necejjatre a l homme en né. gratia
quelque état qu'on le confidére, pour agir ? nonC possei

Oui, en quelque état que la créature custodirc
raisonnable se puisse trouver, de force ou J?Cejst,....2
defoiblesse, de santé ou de maladie, cllc*c*J^
ne peut faire aucun bien , si la grâce & lareâus.uc
volonté ne s'allient ensemble, si la grâce man"5in

/ \i 1 / o * 1 V v earetticu»

ne coopère a la volonté, & la volonté a ladmepos-
grace : 6c quoique l'homme innocent pût SmeîTsine
par (à volonté vivre ôc perlêverer dans la adjucorio
justice, comme nous venons de dire, il est
certain qu'il ne le pouvoit ians la grâce f^7'c'
de Dieu. Gela est si véritable, iëlon sine gratis
S. Augustin , que sans elle l'homme rf#SS&
toit pas capable d'acquérir aucun mérite : ulluBLe(r«

" potuiilet,
loading ...