Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 42
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0134
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
4* DOCTRINE DE L'EGLISE
ion Livre de la Correction & de la Grâce.
Les Anges aussibien que l'homme, ont re-
çu au moment de leur création une Grâce
qui dépendoit ablolument & entièrement
de leur volonté. C'eft-pourquoi S.Augu-
stin attribue par tout la chûte d'Adam &
des Anges apoftats, ausîi bien que la perfe-
verance de ceux qui sont demeurez sidèles,
au mauvais & au bon usage de leur liberté.
Les uns , dit ce Saint, comme des rebel-
les & des fugitifs , sesont éloignez parleur
libre-arbitre -, & les autres sont demeurez
dans la vérité par le même libre-arbitre.

Q^V E S T I O N XX.

Tous les Théologiens sont-il s et accord fur
ce point, que la grâce des Anges C° du pre-
mier homme ait été une grâce soumise au libre
arbitre ?

Non , puisque les disciples de S. Tho-
mas veulent que la grâce des Anges qui
sont demeurez fidèles, ait été une Grâce
prédéterminante ; ce qui eft tout à fait
Jbertas contraire aux principes de S. Auguftin : CE
yoluntatis que pouvait la liberté de la volonté dans cet
pdmaT heurenx eW,dit ce S. Docteur,** bien paru dans
conditions les Anges, qui en même temps que le démon &
quantum ceux de [on paru tombèrent , je tinrent sermes

vaIu£uit'in ^ans verite' Ce n'eft pas la force du libre-
Angeiis arbitre qui paroît dans les bons Anges, mais

?ocudmfutla f"°rCe de la GmCe » fi C'eft elIe ]eS a

cadente, in foutenu & qui les a fait perfeverer. Il eft

Ibid
L
loading ...