Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 56
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0148
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
5^ DOCTRINE DE L'EGLISE

homiàert "àms le monde par un seul homme , la

peccatum mort par [g peche. bneft0it pas dit S

m hune A n- > i \ i j

mundum Auguitm , que ceux qu pl cngendrcroh , sus-
per'plcca?^^ meilleurs que luy. c Samt prosper dit :
tummors. JSIOZJS avons tous été dans nôtre premier

meJiores, fere.

giçnerec // tomba dans le crime , &* nous infer-

quamipfe '" J •

esiec , non tunez.

fe™*qul~ Pérîmes dans sa chute avant que d'eftre

[c] Poème s7ez.

jn2p7r-. Et on appelle ce péché qui eft répandu
mocunai dans tout les enfans d'Adam , le péché

suimuspa- ^-x ... *

trciCor- Originel.

ruit,&
cunâi
limul in

(Question V.

ctdeme Eft'ce m article de Foi que le péché d? Adam
corrui- pajse dans tous les hommes ?

Oiii, c'en est un , puisque les paroles
de l'Apôtre l'enseignent sormellement :
Saint Augustin n'en excepte que Jesus-
Christ , 6c il appelle la créance de ce pe-
AntiquiiTi- ché : L A tres-ancienne & la tres-forte cré-
Siffimâ ance t parce qu'il n'y a presque rien qui
<d«. paroisfè mieux établi dans les Ecritures di-
vines. Les Patriarches, les Prophètes les
Apôtres 8c tous ceux qui ont fuccedé à ces
grands hommes en qualité de maîtres des
sidelles, conviennent en ce point : & non
seulement faint Auguftin le regarde com-
funciatïffi-mc "ne vérité de Foi, mais comme un
mafides. sondement de la Foi, parce qu'il a une
relation toute particulière avec le Média-
teur
loading ...