Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 63
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE <??

des Noces & de la Concupiscer.ee, 6c dans
plusieurs autres endroits où il fait voir clai-
rement que ces deux choses sont fort diffé-
rentes , que l'une a Dieu pour son princi-
pe , & l'autre le démon pour son autheur:
l'une donne la nature , & l'autre commu-
nique le péché.

(Question XI.

Comment efl- ce que le péché originel se peui
ainfi répandre, & pajfer de Vun a Vautre?

Cela se fait par la communication de la
chair que les pères donnent à leurs enfuis *
laquelle venant d'une semence toute infe-
ctée de la concupiscence charnelle, est aussi
toute gâtée, car une source corrompue ne
donne pas des eaux pures ; un arbre tout
pourri ne produit pas de bons fruits. Cette
propagation ne se fait pas, en quittant l'un emigran-
pour passer dans l'autre S mais par l'attou- fa°;endo
chement, comme les corps pesliferez par &2fficien-
leur attouchement communiquent la pelle. quoTm"11
On peut aussi dire , pour faire entendre c0dta8io«
comment se fait cette communication, que
comme les nourices par îe lait, font non
seulement passer les infirmitez du corps,
mais aussi souyent les habitudes de l'ame
dans ceux qu'elles nourilTent : de même
les pères par la semence communiquent à
leurs enfans la concupiscence, qui dans
eux est passée en nature, & par la concu-
piscence le péché.

q. u k*
loading ...