Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 74
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
74 DOCTRINE DE L'EGLISE

Question II.

En quoi confijle cette perte de la» liberté de
l'homme ?

En ce que de libre qu'il étoit auparavant,
il est devenu esclave du péché, delà chair,
du monde ôc du démon. Par la servitude
du péché on entend non seulement TarTe-
âion au péché 6c à l'iniquité dominan-
te , qui fait que les hommes s'assujetis-
sent comme des esclaves aux desirs du pé-
ché ; mais aussi l'obligation à la peine qui
nous conduit à la mort & à la mort éter-
. nelle. Par l'esclavage de la chair on entend
celui de la concupiscence , qui fait que ce
qu'il y a dans l'homme de charnel, Pem-
corpus porte par dessus ce qu'il y a de spirituel : L E
quodcor- corps qui se corrompt) appefantit samé. Ce qui
aggnm 'iiibsiste même en quelque sorte après la
gnimam. sontification, par le combat continuel de
Ja loi des membres , contre la loi de l'es-
prit, 6c par la résistance que sent la volon-
té , quand ellese veut porter au bien j par-
là. xm. ce que UjiftiE qui a abandonné (on souve-

deCiv. fit 1 r

Dei.c. 151 ram Seigneur par ja volonté , ne peut plus Je

adsuum fous d'elle & qui lui devroit être sournis.
aîntene^, Par l'esclavage du monde, on veut marquer
q.uia suPe* celui des créatures, ausquelles, l'homme
Dominum sert par l'assection qu'il leur porte , & aus-
S&i!i?.ri0 (Iue^cs ^ s'attache par des liens qu'il n'y a

que la grâce de Jesus-Christ qui pui

fe
loading ...