Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 84
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0176
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Chrisso
Jtsu.

84 DOCTRINE DE L'EGLISE

nous sollicite continuellement au pèche §
autrement il s'ensuivroit qu'il y auroit quel-
que chose dans les enfans baptisez qui les
rendroit dignes de condamnation devant
Dieu, ce qui est contraire, comme le re-
marque le Concile , à ce que dit le même
Apôtre dani son Ép. aux Rom. chap. 8.

dlmnauo-C ^ a ^e condamnation sour ceux qui

nis eithis sont en scsus-Cbnjî.

qui sunc ia

Q_U E S T I O N XIII.

La Concupiscence esl-elle mauvaisel
Uiii , parce que sélon ce que nous ve-
nons de remarquer du Concile de Trente,
elle vient du péché, & elle nous y porte,
elle en est & la sille 5c la mere : & cer-
tainement il saut être aveugle pour por-
ter un autre jugement de cette surie do-
mestique qui trouble fans cesse le repos
de nôtre ame, qui fait une guerre conti-
nuelle à tout ce qui peut y avoir de Dieu
en nous, & qui par son indignité combat
fans cesfe dans les ames jufte's la dignité
de la Grâce- De-là paroîc l'impiété de
Julien qui non feulement afluroit que la
concupiscence netoit pas un mal , mais
que c'étoit un bien naturel à l'homme, le-
quel étant compote de deux fubftances dif-
férentes, chacune avoit fes inclinations par-
ticulières; que le bien honnête étoit le par-
tage de l'une , & que le bien fenlibie é-
toit le parcage de l'autre. Saint Augu-

itiî3
loading ...