Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 85
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0177
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
SUR LA GRACE. 8y

ûin îe réfute puisiàmmenten lui fai/ânt voir
combien la Concupiscence est mauvaise,
puis quelle entraîne avec elle une armée de
deiirs charnels qui étoufent la vertu, &
qu'elle conduit au mal en combattant laju-
itice , la pudicité , la tempérance , &c.
11 faut donc dire que la concupiscence est
mauvaise , quoi qu'à la vérité elle ne soie
pas péché , lors qu'elle est dans l'ame sans
mouvement ôc sans opération volontai-
re.

Question XIV.

Les mouvement de la Concupiscence font'il s
mauvais s.

Oui, en les regardant en eux mêmes Se
dans leur subrtance : parce qu'ils sont pleins
de désordres 6c dedéreglemens, & dignes
de blâme , comme étans opposez à la Loi
de Dieu , & empêchans qu'on accomplilîe
parfaitement en ce monde les deux princi-
pes généraux qui renferment tout ce qui est
compris dans la Loi de Dieu , & qui sont

dt rrs\i7t c> Non GQB-

eux paroles : VOxJ S r,,p.(-c„s ^

ne convoiterez, -point, & vous aimerez, : Tu- Diiiges.
ne qui défend toute convoitise , l'autre qui
commande la charité. Mais ces mouvemens
ne sont vraiment péchez que quand ils sont
accompagnez du consentement de la vo-
lonté.

F 3 Q. u e-_
loading ...