Arnauld, Antoine  ; Barcos, Martin de  
Instructions Sur la Grace Selon L'Ecriture Et Les Peres — Köln, 1700 [VD17 16:724239V]

Seite: 90
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/arnauld1700/0182
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
9o DOCTRINE DE L'EGLISE
& pour cette ration il a fallu qu'il ait été a-
bandonné à lui-même dans l'état de la Loi,
asin que reconnoiisant que l'instruclion ne
lui suffisoit pas , & découvrant sa toiblesse
par Tes chutes, il apprît qu'il avoit besoin
de la Grâce, ÔCqu'ainsi sa vanité fiu rabat-
tue en l'un & en l'autre de ces points.

(Question V.

Si la maladie caufée k l'homme par le péché
7? a pu être guérie que par ces remèdes^ il s'en-
suit donc que ceux qui ont vécu auparavant
que Dieu les ait acordez. aux hommes , sont
péris malheureusement t

Quoique la Loi ait été donnée par Moï-
fe , & que la Grâce ait été faite par Jesus-
Ciîrist C comme parle S.Jean ) plusieurs
llecles après que le pèche a commencé à se
répandre dans le monde ; néanmoins Dieu
n'a pas laiiTé d'éclairer particulièrement a-
vant la Loi quelques personnes choisies,
en qui ilaconservé la connoisîlmce des prin-
cipaux devoirs de la créature raisonnable,
tels que sont ceux de la charité envers Dieu
& le prochain , en quoi coniiste toute la
Rc\ 11.i5.L0i : ILS avoient ce que la Loi commande ,
Habebant ^ans leurs cœurs. Comme auffi de yqt
feripram pandre sa Grâce avant Jesus-Lhristcc
gcord»bos avanJ. ]yj01-se t par une anticipation de mi-
îericorde > sur les Patriarches, fur les Pro-
phètes , Se fur quelque petit nombre de
tuiss, qui vivans ou dans la Loi de la natu-
re 3
loading ...